fbpx

L’échelle de Mohs fut inventée en 1812 par le minéralogiste allemand Friedrich Mohs afin de mesurer la dureté des minéraux.

Elle est basée sur dix minéraux facilement disponibles qui sont : 1le talc, 2le gypse, 3la calcite, 4la fluorine, 5l’apatite, 6l’orthoclase, 7le quartz, 8la topaze, 9les corindons (le rubis et le saphir) et 10le diamant.

L’échelle de Mohs présente ces minéraux rangés dans cet ordre. Le diamant étant la pierre précieuse la plus dure car elle est notée 10/10.

Comme c’est une échelle ordinale, les minéraux sont rangés par ordre de dureté croissante dont on connaît déjà la dureté. Chaque élément de l’échelle peut rayer ceux qui le précèdent.

Par exemple, la topaze peut rayer le quartz, mais aussi tous les minéraux classés avant lui et qui sont notés de 1 à 8.

Il faut savoir que deux éléments de la même catégorie peuvent se rayer entre eux. C’est pourquoi la seule pierre qui peut rayer un diamant ne peut être qu’autre diamant.

Leave a reply